Passer au contenu
LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE À PARTIR DE 60€ D'ACHAT
ÉCHANTILLON OFFERT POUR CHAQUE COMMANDE

Bien-être

Phytoestrogènes chez la femme ménopausée : une alternative efficace lors de la ménopause ?

Écrit par: Cristina Rodríguez

Nous vous expliquons tout sur les œstrogènes et comment les phytoestrogènes peuvent être une alternative douce et efficace pour atténuer les symptômes de la ménopause.
Phytoestrogènes chez la femme ménopausée : une alternative efficace lors de la ménopause ? - variété d'aliments à base de soja pour la menopause oestrogene

Saviez-vous que les œstrogènes n'affectent pas seulement notre système reproducteur pendant la ménopause, mais aussi notre cerveau ?

 

La diminution de cette hormone au cours de cette période de la vie peut influencer la mémoire et le système cognitif, et même augmenter le risque de maladies neurodégénératives telles que la maladie d'Alzheimer, selon l'étude "Le rôle de l'œstrogène dans le cerveau et le vieillissement cognitif" de Neurotherapeutics.

 

Ce lien surprenant met en lumière l'importance des œstrogènes pour la santé générale, au-delà des symptômes physiques que nous associons habituellement à la ménopause.

 


Quels sont les symptômes d'un manque d'œstrogène ?

 

La diminution de la production d'hormones sexuelles à cette période, qui va généralement de 45 à 55 ans, entraîne une variété de symptômes physiques et mentaux pouvant aller des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes aux changements urogénitaux, aux modifications de la fonction cognitive, voire à des maladies osseuses comme l'ostéoporose.

Comment les soulager ? Si nous sommes ici, c'est pour vous l'expliquer. Pour améliorer la qualité de vie à cette étape, l'intérêt pour des solutions naturelles a augmenté.

 

Dans cet article, nous vous expliquerons les fonctions et les avantages des œstrogènes et comment les phytoestrogènes peuvent être une alternative douce et efficace pour maîtriser les symptômes de la ménopause. 

 


A. Les œstrogènes : qu'est-ce que c'est et à quoi servent-ils ?


Les œstrogènes, véritables protagonistes de la ménopause, sont une "hormone produite par les ovaires. La fonction des œstrogènes est de préparer la fécondation (rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde) et la gestation (nidation et développement du fœtus dans l’utérus). Les œstrogènes peuvent favoriser la croissance de certains cancers ou être utilisés comme traitement pour d'autres", selon la définition de l'Institut National du Cancer.

 

Bien que nous nous concentrerons sur leur importance pendant la ménopause, cette hormone est également présente chez les hommes à des niveaux plus faibles.

 

Vous vous demandez peut-être comment nous les trouvons dans notre corps et pourquoi ils sont si importants. Les trois principales formes d'œstrogènes dans le corps humain sont l'estradiol, l'estriol et l'estrone, et chacune de ces formes a des fonctions spécifiques et prédomine à une étape précise de notre vie.

 


L'estradiol est le protagoniste pendant l'âge de reproduction et, entre autres fonctions, est important pour la régulation du cycle menstruel. Pendant la grossesse, l'estriol prend le relais, car il est crucial pour le maintien de la grossesse et le développement fœtal. Pendant la ménopause, l'estrone est l'œstrogène le plus présent dans notre corps.

Ce dernier est la forme la plus faible d'œstrogène et est principalement produit dans le tissu adipeux. Toutes ces hormones sont principalement produites dans les ovaires, bien qu'elles puissent également être synthétisées en petites quantités par les glandes surrénales et le tissu adipeux.


B. Les œstrogènes : quel est leur rôle et quels sont leurs bienfaits ?


Ces hormones exercent de multiples fonctions vitales dans notre corps, à savoir :

 

  • Fonction reproductrice : les œstrogènes sont responsables du développement des organes reproducteurs féminins et des caractéristiques sexuelles secondaires, comme la croissance des seins et l'élargissement des hanches.

 

  • Fonction de régulation : ces hormones régulent également le cycle menstruel et favorisent la croissance de l'endomètre (la muqueuse de l'utérus) en préparation à une éventuelle grossesse.

 

  • Santé osseuse : elles aident à maintenir la densité osseuse, réduisant ainsi le risque d'ostéoporose.

 

  • Fonction cardiovasculaire : elles aident à maintenir des niveaux sains de cholestérol, réduisant le risque de maladies cardiovasculaires.

 

  • Santé cérébrale : les œstrogènes ont des effets neuroprotecteurs et sont associés à l'amélioration de la mémoire et des capacités cognitives.

 

Les œstrogènes sont donc des hormones très importantes qui affectent une grande variété de fonctions dans notre corps, de la reproduction à la santé osseuse, en passant par la fonction cérébrale et cardiovasculaire. Comprendre leurs fonctions et l'impact de leur diminution pendant la ménopause met en évidence l'importance de cette hormone pour la santé générale des femmes. Mais pourquoi est-elle si importante pour les femmes ?


C. Quel lien existe-t-il entre la ménopause et les œstrogènes ?


Avec tout ce que nous avons mentionné jusqu'ici, vous savez maintenant que la relation entre la ménopause et les œstrogènes a des implications profondes pour la santé et le bien-être des femmes.

 

Cette connexion est basée sur la réduction de la production d'œstrogènes due à l'arrêt de la fonction ovarienne.

Pourquoi ? Pendant la ménopause, les ovaires cessent de produire des niveaux significatifs d'œstrogènes. Cette baisse hormonale se produit progressivement pendant la périménopause, la transition avant la ménopause complète, et continue après l'arrêt complet des menstruations.

 


Cette diminution hormonale entraîne une série de symptômes et de changements physiologiques tels que des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes (aussi appelés symptômes vasomoteurs), une sécheresse vaginale, une dyspareunie ou douleur lors des rapports sexuels, un risque accru d'infections urinaires (symptômes urogénitaux), des changements d'humeur, de l'anxiété ou de la dépression (symptômes psychologiques) et l'ostéoporose.

 

Alors, vous vous demandez peut-être : comment puis-je augmenter mes niveaux d'œstrogènes naturellement ? Quel est le meilleur œstrogène naturel ? Nous vous expliquons.

 


D. Œstrogènes naturels : qu'est-ce que c'est et quelles sont leurs fonctions ?


Vous êtes-vous déjà demandé comment augmenter votre niveau d'œstrogènes pendant la ménopause ?

 

Saviez-vous que certains composés naturels peuvent imiter l'activité des œstrogènes dans le corps ?

 

Pour réduire les effets de la diminution des œstrogènes pendant la ménopause, de nombreuses femmes envisagent la thérapie hormonale, qui peut inclure des œstrogènes naturels ou synthétiques.

 

Quels œstrogènes naturels puis-je prendre pendant la ménopause ?

 

Les œstrogènes naturels, connus sous le nom de phytoestrogènes, sont des composés végétaux qui imitent l'activité des œstrogènes dans le corps humain.

 

Ces composés ne sont pas des hormones en soi, mais en raison de leur structure chimique similaire, ils peuvent se lier aux récepteurs d'œstrogènes dans le corps et produire des effets œstrogéniques et anti-œstrogéniques.

 

Les phytoestrogènes peuvent être une alternative efficace et plus douce pour gérer les symptômes de la ménopause et surmonter ainsi les défis de manière plus équilibrée et plus saine.


Que se passe-t'il si je prends des œstrogènes naturels ?


Inclure des phytoestrogènes dans l'alimentation a été exploré comme une alternative naturelle pour soulager les symptômes de la ménopause, car ils se trouvent dans certains aliments, notamment les produits végétaux comme le soja, les graines de lin, le trèfle rouge et certains grains et légumes.

 

Voici les effets des phytoestrogènes sur votre corps :

 

  • Effets sur les symptômes vasomoteurs : les phytoestrogènes, en particulier les isoflavones de soja, se sont révélés efficaces pour réduire les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

 

  • Santé osseuse : les phytoestrogènes peuvent aider à maintenir la densité osseuse et à réduire le risque d'ostéoporose. Une étude suggère que les isoflavones de soja peuvent améliorer la santé osseuse chez les femmes post-ménopausées.

 

  • Santé cardiovasculaire : les phytoestrogènes peuvent améliorer le profil lipidique, réduisant les niveaux de cholestérol LDL (mauvais) et augmentant le cholestérol HDL (bon), ce qui aide à diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.

 

  • Fonction cognitive et santé mentale : il existe des preuves suggérant que les phytoestrogènes peuvent avoir des effets neuroprotecteurs, améliorant la mémoire et la cognition, et pouvant réduire le risque de maladies neurodégénératives.

 

Gardez à l'esprit cependant que bien que les phytoestrogènes puissent offrir des avantages significatifs, il est important de les consommer avec précaution.

 

Les femmes ayant des antécédents de cancer du sein ou d'autres cancers hormonodépendants doivent consulter leur médecin avant d'inclure des suppléments de phytoestrogènes dans leur régime alimentaire, car ces composés peuvent avoir des effets mixtes (à la fois bénéfiques et potentiellement nuisibles) sur le tissu mammaire.

 


De plus, l'importance de l'alimentation ne s'arrête pas là, car la production de phytoestrogènes peut également être influencée par la consommation d'autres composés, comme les vitamines.

 

Quelle vitamine pour augmenter les niveaux d'œstrogènes ?

 

La vitamine D est connue pour sa capacité à influencer les niveaux d'œstrogènes dans le corps. Cette vitamine liposoluble est cruciale pour de nombreuses fonctions biologiques et a démontré avoir un impact sur la production et la régulation hormonale, y compris l'œstrogène.

Retrouvez-la dans notre complexe immunité, un supplément naturel pour la ménopause.

 


En définitive, comprendre la relation entre la ménopause et les œstrogènes est fondamental si nous voulons atténuer les changements physiques et émotionnels causés par la diminution de ces hormones. Chez Days of Confidence, nous voulons vous aider à comprendre cette connexion pour trouver des stratégies efficaces de gestion des symptômes et améliorer la qualité de vie pendant cette période de transition.

 

 

Références

 

  • Le rôle de l'œstrogène dans le cerveau et le vieillissement cognitif, Neurotherapeutics.

  • Œstrogènes, Institut National du Cancer. 

  • Journal of Steroid Biochemistry and Molecular Biology

  • Hormones of the Reproductive System, Biology Pages.

  • What Does Estrogen Do?, Endrocrine reviews.

  • What are the physiological estrogens?, Steroids.

  • One hundred years of hormones, National Library of Medicine.

 

 

Une erreur s'est produite, merci de nous contacter!

VOTRE PANIER

Votre panier est vide

Choisissez votre échantillon gratuit

Sous-total 0.00 €
Frais de livraison estimés 4.90 €